• SOCIETE DE MAINTENANCE DE L’EST - SME Spa
  • DIVONA ALGERIA
  • SARL BAAT
  • TELECOMMUNICATION SERVICE (TCS SPA)
  • SCP BOUDIAF & BOUDIAF
  • Sarl CBS, Communication Bureautique & Systèmes
  • EURL NATURETANCHE
  • BATIVERT EQUIPEMENT
  • Aymen Security Group ( Consulting & Training )
  • ISOTEC Algérie

L’Algérie et le Qatar signent huit accords de coopération Sidérurgie, transport maritime, pétrole, gaz et pétrochimie

Monday, July 1, 2013
Huit accords et mémorandums de coopération dans les domaines du transport maritime, du pétrole et du gaz, ainsi que la pétrochimie ont été signés, hier, à Alger à l’occasion de la visite officielle qu’a effectuée l’émir du Qatar Cheïkh Hamed Ben Khalifa Al Thani, en Algérie, sur invitation du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. Un accord portant création d’un partenariat algéro-qatari dans le domaine de la sidérurgie à Bellara (Jijel) a été également signé, côté algérien, par le président du conseil d’administration de Sider, M. Hasnaoui Chiboub et le directeur du Fonds national d’investissement, M. Haddad Hocine et, côté qatari, par le président du conseil d’administration de Qatar Steel international, M. Ali Ben Hassan Al-Merikhi, en présence du président de la République et du l’émir du Qatar. Il s’agit, concrètement, de la réalisation d’un complexe sidérurgique d’une capacité de production estimée à 5 millions de tonnes. Ce projet, fruit de 16 mois de négociations entre les deux parties, permettra de réduire les importations de l’Algérie en produits sidérurgiques dont la facture s’élève à environ 10 milliards de dollars annuellement, soit 20% de sa facture des importations globales. Ce complexe dont le coût initial est estimé à 2 milliards de dollars, aura, dans sa première phase, une capacité de production de 2 millions de tonnes et fabriquera, particulièrement, des aciers plats et spéciaux qui seront destinés à l’industrie du rail. La visite de l’émir du Qatar s’inscrit, pour rappel, dans le cadre des efforts intenses des deux pays et de leur volonté commune de promouvoir la coopération économique afin de la hisser au niveau des relations politiques. Les deux parties sont parvenues, déjà en novembre dernier, à la création d’une société mixte pour la réalisation d’un complexe sidérurgique à Bellara, dans la wilaya de Jijel. En novembre 2010, un accord a été conclu entre les deux gouvernements, relativement à la suppression de la double imposition et l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu. Outre la concrétisation du complexe sidérurgique, le Qatar entend élargir sa présence en Algérie dans d’autres domaines d’investissement tels que la logistique, le transport maritime, les hydrocarbures et l’agriculture. Le pays est également intéressé par la création d’un fonds commun d’investissement «pour des projets à l’extérieur du Qatar et de l’Algérie» et cherche également à mettre au point un partenariat dans l’industrie automobile. Enfin, dans un communiqué relayé par l’APS, l’émir du Qatar a estimé que cette visite «traduit l’attachement permanent (du Qatar) à la concertation et à l’échange de vues entre les dirigeants des deux pays frères sur le développement de la situation sur les scènes arabe et internationale, outre l’examen des moyens de renforcer les relations fraternelles, solides entre (les) deux pays dans différents domaines». Lors de cette visite d’une journée, le président de la République, s’est entretenu, en tête-à-tête, avec l’émir de l’Etat du Qatar au siège de la présidence de la République. Le chef de l’Etat a également offert un déjeuner en l’honneur de l’émir de l’Etat du Qatar, en présence des membres du gouvernement, de hauts responsables de l’Etat, ainsi que des représentants du corps diplomatique accrédité à Alger. Par Smaïl Boughazi

Source http://www.latribune-online.com

Advertising