• SOCIETE DE MAINTENANCE DE L’EST - SME Spa
  • DIVONA ALGERIA
  • SARL BAAT
  • TELECOMMUNICATION SERVICE (TCS SPA)
  • SCP BOUDIAF & BOUDIAF
  • Sarl CBS, Communication Bureautique & Systèmes
  • EURL NATURETANCHE
  • BATIVERT EQUIPEMENT
  • Aymen Security Group ( Consulting & Training )
  • ISOTEC Algérie

Hydrocarbures : Bonatti revoit à la hausse ses ambitions en Algérie

Sunday, November 10, 2013
Elle vient de se voir attribuer, en association avec Petrofac, un important contrat EPC par Sonatrach, dont le montant est estimé à 668 millions de dollars.
La firme italienne Bonatti table sur des prévisions en hausse en Algérie. Le contrat porte sur la mise sur pied d’installations «boosting-entrée Alrar» dans la région de Stah. Selon les prévisions, le projet permettra à Sonatrach d’améliorer les rendements en gaz liquide, GPL et condensat. Au lendemain de la signature de cette convention, le patron de Bonatti, Paolo Ghirelli, affiche de nouvelles ambitions de son entreprise en Algérie, dans des déclarations à El Watan. Paolo Ghirelli dit avoir revu ses ambitions à la hausse en Algérie, à la signature dudit contrat. «Cette nouvelle association avec Petrofac démontre également notre engagement commun à développer le secteur de l’énergie en Algérie», témoigne le président, chef de la direction de Bonatti.
Son entreprise entretient avec Petrofac un vieux partenariat en Algérie, dont l’expérience commune remonte à 1998. Le nouveau contrat EPC décroché par Bonatti face à neuf autres offres proposées à Sonatrach est une «très bonne opportunité qui s’offre à nous afin de se développer davantage en Algérie», estime Paolo Ghirelli, qui se dit «impatient» de travailler en étroite collaboration avec Petrofac sur cet important projet.
Bonatti vient de faire un pas de clerc en Algérie grâce à ce contrat, au moment où d’autres compagnies italiennes semblent en perte de vitesse.
Paolo Ghirelli dit miser davantage sur la volonté affichée par l’Algérie d’exploiter son potentiel de gaz de schiste afin de voir surgir, pour son entreprise, d’autres opportunités. Bonatti vient de s’associer avec la firme espagnole Enagas pour le montage d’une usine de gaz de schiste. Bonatti espère percer dans le domaine du gaz de schiste, «un phénomène qui a créé un nouveau marché de gaz à l’autre bout de l’Atlantique», estime le patron de la firme italienne.
Parallèlement à son ambition d’évoluer dans l’industrie du gaz de schiste, Bonatti enchaîne les contrats à l’international, un fait qui confirme «l’intérêt pour le savoir-faire de Bonatti dans le domaine du transport d’hydrocarbures par pipelines», d’après Paolo Ghirelli. Sa compagnie, qui fait travailler 6000 employés dans le monde, a réalisé de nouvelles acquisitions au Mexique, en Irak et au Koweït et en Arabie Saoudite. Bonatti est également engagée dans le célèbre gazoduc South Stream, mais aussi dans l’autre projet qui consiste à faire venir le gaz de l’Azerbaïdjan en passant par la Géorgie et la Turquie.

Ali Titouche


Source http://www.elwatan.com

Advertising