• SOCIETE DE MAINTENANCE DE L’EST - SME Spa
  • DIVONA ALGERIA
  • SARL BAAT
  • TELECOMMUNICATION SERVICE (TCS SPA)
  • SCP BOUDIAF & BOUDIAF
  • Sarl CBS, Communication Bureautique & Systèmes
  • EURL NATURETANCHE
  • BATIVERT EQUIPEMENT
  • Aymen Security Group ( Consulting & Training )
  • ISOTEC Algérie

Pétrole : importante découverte à Hassi Toumiet

Sunday, October 27, 2013
Une découverte dans la région de Hassi Messaoud, parmi les plus importantes de ces 20 dernières années, a un potentiel de près de 1,3 milliard de barils.
Le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, a effectué hier une visite dans la région de Hassi Messaoud sur le site d’un forage où a eu lieu une importante découverte de pétrole et de gaz. Le ministre, qui était accompagné du PDG de Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, et du wali de Ouargla ainsi que de plusieurs cadres du secteur, a indiqué dans une rencontre avec la presse que «la politique d’intensification de l’exploration a donné des résultats positifs. Et nous avons le plaisir de voir une découverte parmi les plus importantes de ces 20 dernières années avec un potentiel de près de 1,3 milliard de barils».
«Elle vient avec la découverte récente d’un très gros gisement de gaz naturel faite à Rhourde Nouss et d’un autre dans le sud-ouest, à l’est de Reggane» a-t-il ajouté. M. Yousfi a félicité les travailleurs de l’Enafor qui, a-t-il dit, «ont travaillé sans relâche durant le mois de Ramadhan sous des températures dépassant les 50°». Selon le vice-président amont de Sonatrach, Saïd Sahnoun, «la mise en exploitation du gisement pourrait se faire d’ici 3 à 4 ans». La découverte d’huile et de gaz réalisée sur le bloc 439 du périmètre de Hassi Dzabat, dans le bassin Amguid Messaoud, a été faite par Sonatrach en effort propre.
Le puits de Hassi Touimet Sud 1, situé à 112 km de Hassi Messaoud, a été foré à une profondeur de 3700 mètres avec comme objectfifs l’ordovicien et le cambrien. Les travaux ont été entamés le 21 juin dernier par la filiale de Sonatrach, Enafor. Lors d’une conférence de presse en mai dernier, M. Yousfi avait déjà déclaré que des indices sérieux et probants, mais à confirmer, indiquaient la présence de pétrole en dessous de Hassi R’mel. Si ces indices se confirment, ce sera l’une des découvertes les plus importantes de ces 50 dernières années : «Les techniciens de Sonatrach ont relevé des indices très sérieux, que nous espérons confirmer, de la présence de pétrole en dessous de Hassi R’mel.» Le travail a été fait en effort propre par les cadres de Sonatrach. Les études pour l’estimation du potentiel de cette découverte seraient toujours en cours.
Concernant l’effort d’exploration, le ministre avait indiqué que 30 découvertes avaient été faites en 2012 avec le forage de 60 puits et que cet effort allait être doublé avec le forage de 130 puits entre 2012 et 2013.Au mois de septembre, il avait annoncé aussi une importante découverte de gaz. «L’une de ces découvertes importantes a été réalisée la semaine dernière par Sonatrach dans une région faiblement explorée, ce qui permet d’entrevoir des perspectives prometteuses dans cette région», avait-il déclaré le 9 septembre dernier. Cette découverte aurait été faite à Rhourde Nouss, selon un dirigeant de Sonatrach avec un débit d’environ 500 000 mètres cubes par jour. L’évaluation du potentiel serait toujours en cours. C’est ajourd’hui que le gisement pétrolier El Merk sera inauguré officiellement en présence du ministre de l’Energie et des dirigeants des compagnies partenaires (Sonatrach, Anadarko, ENI, Maersk...).
Inauguration du gisement El Merk
Le gisement d’El Merk est situé à 350 km de Hassi Messaoud et à 80 km du site de Hassi Berkine. C’est l’une des grandes découvertes réalisées par Anadarko dans le bassin de Berkine dans les années 1990. Dans ce gisement, Sonatrach est associée à Anadarko, ConocoPhilips, ENI, Maersk et Talisman. Les principales installations sont composées de deux trains de stabilisation d’huile et de condensat de 63 500 barils par jour et un train de traitement de gaz de 17 millions de mètres cubes/jour. Les installations permettront d’expédier 127 000 barils d’huile et de condensat ainsi que 30 000 barils de GPL par jour, soit un total de 157 000 barils par jour.
Pour les besoins d’injection et de refroidissement des installations, il existe deux unités de traitement de l’eau de 40 000 barils par jour. La first oil a été produite durant le premier trimestre de cette année. Les travaux de réalisation des installations de production du gisement d’El Merk ont été achevés en février 2013. La production est montée en cadence pour atteindre récemment 65 000 barils/jour ; à la fin de ce mois d’octobre, elle devrait être de 95 000 barils par jour de pétrole brut, 30 000 barils de condensat et 30 000 barils de GPL.
Liès Sahar


Source http://www.elwatan.com

Advertising