• SOCIETE DE MAINTENANCE DE L’EST - SME Spa
  • DIVONA ALGERIA
  • SARL BAAT
  • TELECOMMUNICATION SERVICE (TCS SPA)
  • SCP BOUDIAF & BOUDIAF
  • Sarl CBS, Communication Bureautique & Systèmes
  • EURL NATURETANCHE
  • BATIVERT EQUIPEMENT
  • Aymen Security Group ( Consulting & Training )
  • ISOTEC Algérie

Nouvelle découverte de gaz naturel en Libye pour Sonatrach

Saturday, September 14, 2013
La compagnie pétrolière libyenne National Oil Corporation (NOC) a annoncé, il y a quelques jours, une nouvelle découverte de gaz naturel dans le bassin de Ghadamès, en association avec Sonatrach (à travers sa filiale Sipex) et deux compagnies indiennes : Oil Indian et Indian Oil.
La découverte a été faite sur le périmètre des blocs 95 et 96 qui avait fait l’objet d’un contrat de recherche et d’exploration en mai 2008 entre le consortium algéro-indien et la compagnie nationale libyenne. Le consortium avait remporté les deux blocs à la suite de l’appel d’offres lancé par la compagnie libyenne en décembre 2007 ; il avait fait la meilleure offre devant Gaz de France, British Gas et l’allemand RWE, entre autres. La découverte annoncée par la NOC a été faite à travers le puits d’exploration B1-95/02 sur le périmètre 95/96 dans le bassin de Ghadamès. Le puits est situé à environ 800 km au sud-ouest de la ville de Tripoli. Le puits B1-95/02 a débité, à partir du réservoir ordovicien Mamouniyat, 280 000 m3 de gaz naturel par jour. Selon la compagnie libyenne, le puits d’exploration B1-95/02 représente la deuxième découverte faite par Sonatrach dans la zone.
La compagnie algérienne, qui est aussi présente sur un autre périmètre en Libye, n’en est pas à sa première réussite. En 2010, elle annonçait que «dans le cadre du développement de ses activités à l’international, une découverte de pétrole brut a été réalisée par l’association Sonatrach à travers sa filiale Sipex et la National Oil Company libyenne, dans le bassin de Ghadamès. Il s’agit de la deuxième découverte réalisée dans le bloc 65 attribué à Sonatrach par la NOC en mars 2005».
Deux découvertes ont déjà été faites sur le périmètre de Ghadamès, l’une en 2009 et la deuxième en 2010. En février dernier, dans un communiqué repris par des agences, le ministre du Pétrole et du Gaz, Abdulbar Al Arusi, avait annoncé que «le groupe pétrolier algérien Sonatrach Consortium a découvert le nouveau champ de pétrole et de gaz dans le bassin de Ghadamès, à environ 650 km au sud-ouest de Tripoli». Selon ce communiqué du ministre libyen, «les premières études sur le terrain ont révélé que le champ pouvait produire 8200 barils de pétrole brut et 1700 m3 de gaz naturel par jour». Cette découverte est en fait la première effectuée sur le périmètre 95/96, qui avait été annoncée au mois de février par la compagnie nationale libyenne de pétrole. La découverte a été faite sur le puits d’exploration A1-96/01, le premier sur ce périmètre, situé à 360 km au sud-ouest de Tripoli et à 70 km du gisement El Wafa. Le puits A-96/01 avait débité à partir du réservoir carbonifère Tahara 42 000 mètres cubes de gaz naturel par jour et 2188 barils d’huile. Présente sur deux périmètres en Libye, Sonatrach est en train de réussir son pari à l’international grâce à ces découvertes de pétrole et de gaz naturel.
Liès Sahar


Source http://www.elwatan.com

Advertising