• SOCIETE DE MAINTENANCE DE L’EST - SME Spa
  • DIVONA ALGERIA
  • SARL BAAT
  • TELECOMMUNICATION SERVICE (TCS SPA)
  • SCP BOUDIAF & BOUDIAF
  • Sarl CBS, Communication Bureautique & Systèmes
  • EURL NATURETANCHE
  • BATIVERT EQUIPEMENT
  • Aymen Security Group ( Consulting & Training )
  • ISOTEC Algérie

Gas Natural intègre Medgaz un nouveau contrat de vente de gaz pour Sonatrach

Sunday, January 13, 2013
Gas Natural a précisé que cette participation dans la société du gazoduc implique une capacité de transport dans le pipeline de 0,8 milliard de mètres cubes par an pour approvisionner l’Europe. La compagnie espagnole Gas Natural a signé, mardi dernier, avec la compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach, un nouveau contrat d’achat de gaz naturel pour environ 0,8 milliard de mètres cubes sur une période de 18 ans, selon Gas Natural. La signature de ce contrat d’achat et de vente de gaz naturel découle de l’acquisition de 10% des actions dans le gazoduc Medgaz que Gas Natural a achetées à Sonatrach au début de l’année. Gas Natural a indiqué d’ailleurs qu’après avoir rempli les conditions fixées dans l’accord signé en juin 2011, la société a acquis auprès de Sonatrach une participation de 10% dans Medgaz. Après plusieurs mois de négociations, Sonatrach et la compagnie espagnole Gas Natural Fenosa avaient signé, en juin 2011, un accord stratégique qui mettait fin à tous les différends existant entre les deux sociétés. Les responsables des deux compagnies avaient signé à Alger, au siège de Sonatrach, les accords mettant un terme à tous les litiges en cours concernant les contrats de gaz et définissant les principes d’une collaboration plus large à l’avenir. Les deux compagnies avaient convenu de régler leurs différends existants suite à la sentence du tribunal arbitral d’août 2010 qui donnait le droit à Sonatrach d’augmenter le prix du gaz. Le gain obtenu par la compagnie nationale des hydrocarbures portait sur 1,9 milliard de dollars sur un différend apparu en 2007. Pour concrétiser cet arrangement, Sonatrach avait conclu un accord de souscription d’actions de Gas Natural en vertu duquel le groupe algérien devenait actionnaire à hauteur de 3,8504% dans la société espagnole. Le conseil d’administration de Gaz Natural avait validé l’opération d’acquisition, qui portait sur une souscription de 514 737 838,16 euros avec un prix d’achat de l’action à 13,4806 euros. Le nombre d’actions achetées par Sonatrach est de 38 183 600. De plus, il a été convenu que Sonatrach cède 10% de ses actifs sur Medgaz. Gas Natural a précisé que cette participation dans la société du gazoduc implique une capacité de transport dans le pipeline de 0,8 milliard de mètres cubes par an, qui sera utilisé pour le transport à long terme pour approvisionner en gaz naturel l’Europe. Gas Natural a estimé le montant de la transaction des 10% dans Medgaz à 61,9 millions d’euros. La compagnie espagnole est déjà liée par deux contrats à long terme d’achat de gaz qui portent sur 9 milliards de mètres cubes par an et qui transitent par le gazoduc Pedro Duran Farell (ex-GME) qui relie l’Algérie à l’Espagne via le Maroc et le détroit de Gibraltar. Avec cette transaction, Sonatrach, qui détenait 36% des actions de Medgaz n’en détient plus que 26%, alors que Gas Natural intègre la société avec 10%. Le reste des actions est détenu par la société belge Fluxys avec 32% (sauf exercice du droit de préemption des autres actionnaires) qu’elle vient d’acquérir auprès d’Endesa et d’Iberdrola. Le groupe Gaz de France-Suez détient 12% et la société espagnole Cepsa 20%. Fluxys a acheté les 20% d’Iberdrola pour 146 millions d’euros et les 12% d’Endesa pour 87 millions d’euros. Le gazoduc Medgaz relie l’Algérie à l’Espagne par voie sous-marine de Beni Saf à Almeria. Pour une première étape, sa capacité est de 8 milliards de mètres cubes par an.

Source http://www.elwatan.com

Advertising